Si depuis lundi nous n'hésitons pas à déclarer que la Direction ment, c'est parce que nous avons en notre possession des documents qui attestent d'un planning sur l'offshore IBM dans les tous prochains mois.

Ces documents sont bien sûr produits par IBM (qui tire les ficelles de cette réorg, quoiqu'en dise la Direction), et présentent un premier planning vers les Centres de Services, ainsi que l'évolution des effectifs.

Contrairement à ceux qui concernaient DSIT-X, ceux-ci ont été produits en début d'année. Cela ne peut donc pas simplement correspondre à des documents de travail ou des scénarios excluspar la SNCF, puisque le contrat avait déjà été signé.

Evolution des effectifs

Le 1er document dresse l'évolution des effectifs sur treize mois (sans savoir à quand correspond vraiment M1, mais il s'agit vraisemblablement de janvier voire février).

Voici les chiffres donnés sur quelques mois significatifs :
  • M1 : Roumanie 2, Inde 2
  • M5 : Roumanie 79, Inde 141
  • M8 : Roumanie 195, Inde 331
  • M12 : Roumanie 274, Inde 454
Ce qui au bout d'un an correspond à 728 postes externalisés en Roumanie et en Inde !

Le planning

Le planning est tout aussi éloquent. Il concerne la transition du domaine Etudes vers les Centres de Services IBM (Application + Testing).
Il est découpé en plusieurs vagues, 5 en tout, plus une vague 0 d'initialisation.
Les vagues 0, 1 et 2 correspondraient à DSIT-E, les autres vagues seraient plutôt pour les autres DSI.

  • Concrètement, la vague 0 basculerait dans le giron IBM dès le 26 avril et comprendrait 43 ETP.
  • La vague 1 concerne 168 ETP. La traduction des documents (ce qui indique encore clairement le recours à l'Inde) aurait débuté fin janvier, et ces centres de Services seraient opérationnels pendant l'été.
  • Enfin, la vague 2 touche 114 ETP, et la traduction des documents aurait débuté en février. Ces Centres là seraient opérationnels dès septembre.