Et voilà, ça devait arriver. Ne reculant devant rien, et bafouant ses propres déclarations, la Direction commence à présenter des fiches de poste modifiées aux agents. C'est notamment le cas à DSIT-PG.

La fiche de poste se décompose en deux parties : "Résumé des Missions et activités du poste dans le périmètre de DSIT" (normal jusqu'ici), "Résumé des Missions et activités du poste dans le périmètre de STELSIA".
Oulla, j'ai dû mal lire là ? Sur une fiche de poste SNCF on parle de travailler pour une filiale ? 

Et pourtant, le texte qui suit est sans équivoque : "Le titulaire du poste est également, pour le compte de la filiale (100% SNCF) acheteur et gestionnaire d’affaires sur le même périmètre (repris dans une note interne). Il utilisera à cet effet un outil spécifique de gestion appelé GESSICA qui lui permettra de saisir les commandes de STELSIA vers ses fournisseurs dont le principal est NOVIASERV (filiale à 51 % SNCF)."

Ceci a été présenté comme étant une mise à jour banale, sous prétexte que la filiale appartient à 100% à la SNCF. Bien sûr, il n'en est rien (on commence à avoir l'habitude avec eux...).

Reprenons la RH0337 pour voir ce qu'elle dit à propos de la mise à disposition : "La mise à disposition est la situation administrative de l'agent qui exerce temporairement son activité professionnelle dans un organisme juridiquement distinct de la SNCF.". Au cas où notre ami Eric Lelièvre ait du mal à lire, j'ai graissé le texte, qu'il avait peut-être lu un peu à la légère...
Expliquons-nous : STELSIA étant une filiale, elle appartient au groupe SNCF, mais n'a rien à voir avec l'EPIC. STELSIA et la SNCF sont donc bien deux organismes juridiquement distincts.

Il est donc très important de refuser toute modification de fiche de poste qui mentionne une filiale.

Rappelons tout de même la pirouette de nos dirigeants en début d'année lorsqu'ils ont justifié le fait de ne pas avoir présenté le projet aux trois CE en déclarant qu'il n'y aurait aucun impact sur les agents.
Et bien il semblerait qu'ils se soient trompés (tiens donc). Ce qui appuiera sans doute le dossier des syndicats déposé à la justice pour délit d'entrave.

Le masque est donc tombé. Le projet Ulysse aura bel et bien un impact sur les agents. Soyons vigilants !

Si vous êtes aussi victime d'un chantage sur le changement de votre fiche de poste, rapprochez vous des élus syndicaux et contactez-nous (sous couvert d'anonymat bien sûr).