C'est demain que devait avoir lieu l'audience au Tribunal de Grande Instance de Paris pour le jugement en référé de la SNCF dans l'affaire du projet ULYSSE.

Dans cette guerre d'usure qu'elle a décidé de mener contre les syndicats (mais aussi contre ses salariés), l'entreprise aura pris tout son temps pour apporter ses éléments au dossier. Résultat : l'audience est reportée. La date n'est pas encore fixée, mais ce devrait être dans une quinzaine de jours.