Les verbatims des dirigeants de la SNCF et d'IBM France dans le communiqué de presse ressemblent à s'y méprendre à celles qu'on retrouvait lors de la création de la joint-venture entre IBM et CMA-CGM.

Citation de Guillaume Pépy, directeur de la SNCF (janvier 2010) :
"Notre partenariat avec IBM rassemble deux leaders dont les savoir-faire vont se compléter et se développer. Notre objectif est d’améliorer l’efficacité du service offert à nos clients voyageurs et chargeurs en nous appuyant sur les capacités d’innovation d’IBM. La recherche de la qualité et de la performance est également au coeur de cette décision stratégique."

Citation de Farid T. Salem, Directeur Général du groupe CMA CGM (octobre 2006):
"Notre alliance avec IBM rassemble deux leaders dont les savoir-faire vont se compléter et se développer dans un objectif affiché d’améliorer l’efficacité du service offert à nos clients et futurs clients. La recherche de la performance et de l’innovation est au cœur de cette décision stratégique"

Citation de Daniel Chaffraix, directeur d'IBM France (janvier 2010) :
"Ce partenariat est construit autour de la nécessité d’un alignement parfait entre les enjeux stratégiques, métier et de transformation de SNCF avec l’évolution de ses systèmes d’information. Cette structure commune va bénéficier des capacités d’industrialisation de l’ensemble des services d’IBM"

Citation de Dominique Cerutti, General Manager IBM Southwest Europe (octobre 2006) :
"Ce partenariat répond à l’absolue nécessité d’un alignement parfait entre les enjeux stratégiques du groupe CMA CGM et l’évolution des systèmes d’information. Cette structure commune va bénéficier des capacités d’innovation sans égales d’IBM et ainsi apporter une réelle valeur différenciatrice."

Je rappelle que l'opération entre IBM et CMA CGM a eu lieu en octobre 2006, et que M. Chaffraix n'a pris la tête d'IBM France qu'en mars 2007. On saluera l'inter-connexions neuronales entre tous ces dirigeants ^^.

Messieurs les communicants, un peu de créativité dans vos communiqués s'il vous plaît (surtout au prix qu'on vous paie)...