Et voilà, ce qui était pressenti depuis plusieurs mois est désormais une réalité : la SNCF et IBM ont décidé de ne pas poursuivre leur aventure ensemble.

La SNCF, via Stelsia va donc prendre le contrôle à 100% de Noviaserv (contre 51% actuellement).
Bien sûr, de nombreuses questions demeurent :

  • dans quels délais tout ceci va se faire ?
  • la SNCF doit-elle payer des pénalités à IBM suite à la rupture du contrat ?
  • que vont devenir les dizaines de personnels IBM détaché dans Noviaserv ?
  • Et que va faire la SNCF de toutes les licences logicielles acquises il y a deux ans, et que personne n'utilise ?

Dans son discours, Gilles Albertus veut encore croire que la transformation engagée avec les Centres de Service est une bonne chose, et qu'elle est bien engagée.
Maintenant qu'IBM est écarté pour de bon, nous allons pouvoir nous atteler à lui démontrer tous les méfaits de cette transformation. Mais c'est un autre combat, et ce n'est pas celui de ce site. Les syndicats sont mieux armés que nous pour y faire face.

Ce site avait pour but initial de dénoncer l'accord entre la SNCF et IBM. Maintenant que l'aventure arrive à son terme et que la séparation a été prononcée, ce site ne sera plus mis à jour.
Pour autant, il sera maintenu en ligne encore pendant de nombreuses années, car il est important qu'IBM se souvienne de son échec, et que d'autres sachent qu'il est possible de résister face à IBM.

Merci à tous pour votre soutien du début.

Au revoir.

Edit : L'info est déjà reprise par la presse informatique :